Les playlists

Direction Bangui !

Les dix films réalisés au sein du premier atelier en République centrafricaine, à Bangui en 2017 sont visibles sur la cinémathèque en ligne des Ateliers Varan.

À Bimbo dans la périphérie de Bangui, sur le bas côté de la route en terre rouge, une femme commerçante commence sa journée. Elle se rend dans une association de femmes, qui pratique le micro-crédit. La solidarité féminine s'organise ! Ensemble, elles se battent pour s'en sortir.

Nina est une autre commerçante qui se bat pour sauver son commerce de manioc, qui connait des difficultés.

Dans la Chambre n°1 aussi, la solidarité féminine se ressent. Ces femmes, victimes d'accident de la route, se soutiennent en attendant de pouvoir quitter la chambre commune de l'hôpital. Pour la plupart, elles ont été victimes d'accident alors qu'elles voyageait en moto-taxi.

Agou, lui, travaille en tant que moto-taxi. Il vit avec Émelie, qui est encore étudiante. Ils sont jeunes et attendent leur premier enfant. Impatiemment, ils tentent de deviner si c'est une fille ou un garçon.

Ephraïm est un jeune garçon sourd. Au sein de la communauté des témoins de Jéhova de Bangui, il apprend la langue des signes.

À Bangui, d'autres enfants orphelins dorment dans la rue et se regroupent en bande. Losseba est l'un d'entre eux, et - même s'il dort dans la rue - il se rêve chanteur.

À quelques mètres de là où les Godobe - les enfants des rues - ont l'habitude de passer la nuit, Jefferson tient sa petite boutique de pharmacie. Il est 'docta', c'est à dire qu'il exerce la médecine sans diplôme. Le Ministère de la Santé centrafricain souhaite mettre en place une réglementation de la vente de médicaments, Jefferson est alors tiraillé par sa conscience et la nécessité de nourrir sa vie.

En République centrafricaine, depuis "les événements" - la guerre civile - , les tensions sont encore présentes. Autour du PK5, le quartier musulman de Bangui, les esprits s'échauffent parfois autour de la ligne rouge, la démarcation entre les quartiers chrétiens et les quartiers musulmans. Pour aller au lycée, les étudiants musulmans doivent sortir du quartier, mais dès que des incidents font remonter la tension dans la ville, le PK5 se referme sur eux.

Dieubéni faisait partie des anciennes milices les 'anti-balaka'. Il a accepté de participer au programme de démobilisation et a été désarmé. Mais il attend toujours de pouvoir entrer dans la formation qui lui a été promise...

Cet atelier en 2017 à Bangui, a été mené en partenariat avec l'Alliance Française de Bangui, et avec le soutien de la République de Centrafrique, l’Ambassade de France, l’Union européenne «fonds Békou», le P.N.U.D., la Banque Mondiale, l’Agence Française de Développement, la Ville de Paris, l’Institut Français.

Cultivez votre goût du cinéma documentaire

Tenez-vous au courant des rendez-vous réguliers dédiés au cinéma que nous organisons : projections, débats, rencontres…

Les prochains rendez-vous

Abonnez-vous aux nouvelles

Pour vous inscrire à la newsletter des Ateliers Varan, c’est par ici ! Vous recevrez des invitations à des projections, l’actualité des formations et l’actualité des membres du réseau.

À votre écoute

Une question sur nos formations ? Vous pouvez nous contacter au 01 43 56 64 04

6, impasse de Mont Louis
75011 Paris

Envoyez-nous un mail

Google Map : Ateliers Varan, 6 Impasse de Mont-Louis, Paris