Hors les murs

Centrafrique : Premières prises

Lundi 18 février, les Ateliers Varan et l'Usage du monde organisent une soirée de projection de 4 courts-métrages centrafricains à l'auditorium de la Cour Nationale du Droit d'Asile.

En 2013-2014, la République centrafricaine traverse une crise politique et humanitaire majeure. Cinq ans après, malgré la présence d’une mission des Nations Unies, environ 80% du territoire échappe toujours au contrôle de l'État, livré aux groupes armés.

À l'automne 2017, les Ateliers Varan et l'Alliance française organisent à Bangui un atelier de réalisation de films documentaires. Dans ce pays pauvre en images, filmé jusqu'alors presque uniquement par les télévisions étrangères, dix jeunes réalisateur.rice.s réalisent chacun.e leur film. Les quatre courts-métrages présentés racontent la galère du quotidien, la débrouille, le difficile retour à la paix après la crise qui a ensanglanté le pays, mais aussi l'énergie indestructible des Centrafricains. En 2018-2019, un atelier de second niveau est en cours.

Au programme de cette soirée :

Bé ti leguè - La Rue, de Christian Ousseine - 15 mn

À 16 ans, Losseba n'est plus tout à fait un enfant. Mais il vit toujours parmi les Godobe, les enfants des rues de Bangui. Il mène sa petite troupe, les conseille et veille sur eux, tel un ange protecteur. Peu importe son quotidien misérable, Losseba a un rêve : il voudrait devenir chanteur.

Dieubéni a kiri na ngombe – Dieubéni rend son arme, de Tanguy Djaka - 23 mn

Dieubéni a combattu avec les Anti-balaka. Il a été désarmé, on lui a donné une carte de démobilisation. Mais Dieubéni attend toujours qu’on le fasse entrer dans la formation promise. Il se sent floué, il est prêt à reprendre les armes… à moins qu’on lui propose quelque chose. Mais dans un pays comme la Centrafrique, le retour à la vie civile peut-il être un long fleuve tranquille ?

I a wali - Nous les femmes – de Anne Bertille Ndeysseit - 21 mn

À Bimbo, dans la périphérie de Bangui, des femmes se sont réunies dans une association qui pratique le micro-crédit. L'une vend du café, l'autre de l'alcool, une autre du poisson. Avec leurs petits commerces, elles nourrissent leurs familles, car il est loin le temps où les hommes subvenaient seuls aux besoins de leur foyer. Désormais, pour les femmes, il n'y a pas le choix : il faut se battre.

Nous de la ligne rouge, de Nazir Raizou - 23mn

À Bangui, un rond-point marque la limite entre deux arrondissements, là où passe la ligne rouge entre quartiers chrétiens et quartiers musulmans. À chaque incident, le secteur s'enflamme. Les habitants fuient. La circulation des taxi-motos est bloquée. « Que fait le gouvernement ? » s'indignent les habitants exaspérés. Et à quoi sert la Minusca dont la présence massive ne suffit pas à apporter la paix ?

La projection aura lieu le lundi 18 février 2019, à partir de 17h30 à la Cour Nationale du Droit d'Asile. 35 Rue Cuvier, 93100 Montreuil

Entrée libre mais dans la limite des places disponibles

Cultivez votre goût du cinéma documentaire

Tenez-vous au courant des rendez-vous réguliers dédiés au cinéma que nous organisons : projections, débats, rencontres…

Les prochains rendez-vous

Abonnez-vous aux nouvelles

Pour vous inscrire à la newsletter des Ateliers Varan, c’est par ici ! Vous recevrez des invitations à des projections, l’actualité des formations et l’actualité des membres du réseau.

À votre écoute

Une question sur nos formations ? Vous pouvez nous contacter au 01 43 56 64 04

6, impasse de Mont Louis
75011 Paris

Envoyez-nous un mail

Google Map : Ateliers Varan, 6 Impasse de Mont-Louis, Paris